La cuisine autour de l’aneth

l'aneth et son utilisation en cuisine
l’aneth dans nos cuisine

qu’utilise t on dans la plante de l’aneth ?

L aneth est puissante en goût. Il n ai nul besoin d’ajouter d’autres ingrédients, l’aneth se suffit à elle même.

Vous pouvez utiliser les pointes d’aneth fraîches ou bien encore sèches récoltées juste avant sa floraison. Après son délicat séchage, elles pourront être utilisées de la manière que l’aneth fraîche dans vos plats.

On utilise également les graines d’aneth soit entières ou pilées. En condiments elles pourront rentrer dans vos préparations macérant dans le vinaigre. En effet, cette aromate est essentiel dans les préparations de condiment, tels que les cornichons ou les légumes au vinaigre. Elle est surnommée parfois pour cette usage « herbe à concombre ». Elles viendront aussi parfumer vos salades de pommes de terre, sauces au yaourt, fèves, betteraves rouge, concombre, pain et ragoût.

Dans quel type de cuisine retrouve t on l’aneth ?

L aneth est une plante souvent associée à la cuisine scandinave, souvent utilisée avec le saumon dans sa recette incontournable du gravlax. Laissant une légère touche anisé, qui s’exprime en nous laissant une certaine fraîcheur en bouche.

L aneth est utilisée également dans la cuisine turque, iranienne ou bien encore en Russie.

Les associations de l’aneth

Les feuilles d’aneth sèches ou fraîche servent à aromatiser les poissons grillés ou fumés, hareng ou encore les fruits de mer. Elles sont utilisées aussi dans la préparation de les sauces pour accompagner le saumon.

L’aneth peut s’utiliser également avec certaines viandes, comme le bœuf par exemple que l’on retrouve dans la recette des kotlietky (boulettes de viande) qui est une spécialité Russe. On peut l’a trouver dans des plats de veau, notamment dans le Dillkott qui est un ragoût de veau provenant de Suède. Très cuisiné avec l’agneau, aussi en ragoût ou bien encore on peut cependant l’a retrouver dans certaines recettes de blanquette de veau.

Vous pouvez ajouter de l’aneth fraîche à un plat chaud. Mais attention de bien l’intégrer en fin de cuisson pour que ses arômes s’évaporent trop vite.

En revanche, vous pouvez l’ajouter à un plat froid, en la mettant en début de préparation pour que l’aneth ait le temps de libérer ses arômes.

Laisser un commentaire