Le Dillkott, ragoût de veau

ragoût de veau à l'aneth
le dillkott ragoût de veau à l’aneth

La petite histoire

Le dillkott est un ragoût qui fait partie des mijotés incontournable dans les pays nordiques. En Finlande, on le prépare avec de l’agneau tandis qu’en Suède on le préfère avec la douceur du veau. C ‘est un plat classique qui se prépare simplement en n’y ajoutant de l’aneth qui va conféré toute la délicatesse à ce plat. La préparation de ce plat est une parfaite déclinaison de notre blanquette de veau.

Je vous conseille de bien choisir votre viande de veau et de privilégié des morceaux adapté à la réalisation de la blanquette de veau. Pour cela il faudra choisir deux type de viandes :

  • une viande qui soit peu grasse comme dans les partie de l’épaule ou le collier.
  • une viande entrelardée qu’on peut trouvé avec le tendron, le flanchet ou la poitrine.

Vous trouverez votre viande dans les grande surface conditionné en barquette, sous appellation « blanquette ».

Il est également nécessaire de faire blanchir votre viande afin qu’elle soit plus tendre et fondante au goût. Pour cela, il suffira de mettre les morceaux dans de l’eau froide, amener à ébullition seulement pendant une minute et puis lavez les morceaux avant la réalisation de votre plat. (source :

Les ingrédients nécessaire

Pour 4 personnes, vous aurez besoin de 600 gr de veau coupé en morceaux. De 3 à 4 carottes coupées en rondelles. Un poireau émincé. 100 gr beurre. 50 cl de crème liquide ou semi épaisse. D’un jus de citron. Une à deux cuillères à soupe de farine. Sel et poivre et pour finir un bouquet d’aneth fraîche.

La préparation

La réalisation du dillkott se rapproche de la blanquette de veau.

Dans une cocotte, vous déposez le veau avec le poireaux émincé, les carottes en rondelles et la moitié de votre bouquet d’aneth fraiche. Salée et poivré.

Vous couvrez d’eau et laissé cuire environ 1 heure 30 à couvert, à feu modéré. Après sa cuisson vous retirer le bouillon et le mettez de côté.

Dans une casserole faites fondre le beurre ensuite ajouté la farine (même principe qu’un roux). Vous ajoutez à cela le bouillon progressivement en mélangeant. Et pour finir vous incorporez votre viande et ajoutez la crème, le jus de citron avec l’autre moitié de votre bouquet d’aneth fraîche. Vous pouvez si vous le souhaitez rajouter un jaune d’œuf comme pour la blanquette.

Vous pouvez servir et accompagné ce plat avec du riz.

Laisser un commentaire